Trente ans d'activité

 

 

Fondée en 1985 alors que la Maison de Saint-Just à Blérancourt menaçait ruine, l’Association œuvre depuis trente ans pour la réhabiliter, lui rendre son allure ancienne et lui donner une destination culturelle.

 

Depuis le grave incendie de la nuit du 2 au 3 juin 2012, elle a engagé une campagne de restauration destinée à compenser les pertes irrémédiables causées par le sinistre. Une souscription a été lancée pour financer ces restaurations.

 

L’Association mène également une politique d’acquisition de documents, notamment d’autographes, qui a permis d’améliorer la connaissance de Saint-Just.

 

Enfin, elle organise chaque année des conférences, des visites guidées ou des expositions temporaires.

 

 

 

Chronologie de nos activités

 

1985 : Création de l’Association pour la sauvegarde de la Maison de Saint-Just.

 

1987 : Inscription de la Maison de Saint-Just sur l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.

 

1989 : Acquisition de la Maison de Saint-Just par la commune de Blérancourt.

Organisation du colloque « Grandes figures de la Révolution française en Picardie ».

 

1990 : Édition des Actes du colloque.

Achat du manuscrit inédit de Saint-Just La Raison à la morne publié dans le n°284 des Annales historiques de la Révolution française.

 

1991 : Émission d’un timbre-poste à l’effigie de Saint-Just avec oblitération premier jour partagée entre Blérancourt et Decize, et organisation de l’exposition philatélique « Révolution américaine et Révolution française » (Joël Bevierre).

Achat du manuscrit d’un discours non prononcé de Saint-Just publié dans le n°307 des Annales historiques de la Révolution française.

 

1993 : Partenariat financier pour la deuxième et la troisième tranches des travaux de restauration de la Maison (respectivement 140 000 F et 23 250 F).

 

1994 : Organisation de la commémoration du bicentenaire de la bataille de Fleurus (avec la participation de l’historien Jean-Paul Bertaud).

Soutien scientifique et technique apporté à l’exposition sur Saint-Just présentée à Tokyo le 14 juillet de cette année.

Aide à l’organisation des manifestations de Decize le 15 octobre 1994.

 

1996 : Inauguration de la Maison de Saint-Just restaurée.

Achat d’un document de dix-sept pages signé notamment par Saint-Just sur l’organisation de la Belgique.

 

1997 : Exposition temporaire : Saint-Just accueille Robespierre chez lui (Jacqueline Grimault).

 

1998 : Conférence : Cinéma et Révolution (Raymond Lefèvre).

Exposition temporaire : Esclavage, d’une abolition à l’autre.

 

1999 : Conférence : Saint-Just vu par le cinéma  (Raymond Lefèvre).

Exposition temporaire : Saint-Just inspirateur de l’artiste contemporain  (Ariane Schmider, artiste-peintre allemande, membre de l’Association).

 

2000 : Conférence : Napoléon héritier de la Révolution ? (Jean-Paul Bertaud).

Exposition temporaire : La Révolution dans l’Aisne.

 

2001 : Conférence : Dix ans après le bicentenaire, que reste-t-il de la Révolution ? (Michel Vovelle).

Exposition temporaire : Aspects attendus et insolites d’une commémoration (Ghislaine Lempereur et Alain Gorski).

 

2002 : Conférence : La Révolution à Blérancourt avec Saint-Just, 1788-1792 (Bernard Vinot).

Présentation de la vidéo Saint-Just qui a été visible au musée de 2002 à 2010.

 

2003 : Voyage : Sur la route des Révolutionnaires de l’Aisne : Blérancourt (Place), SaintQuentin, Guise, Ribemont, Blérancourt (Maison de Saint-Just).

 

2004 : Exposition temporaire Roger Somville « Grandes figures de la Révolution française » présentée par l’artiste (26 œuvres). Achat d’une lettre autographe inédite de Saint-Just publiée dans le n°346 des Annales historiques de la Révolution française.

 

2005 : Dépôt aux Archives départementales de l’Aisne des documents autographes de Saint-Just ou signés par lui que possède l’Association.

Conférences sur les portraits de Saint-Just (Albert Saltiel) et ceux de Robespierre (Christian Lescureux).

Visite guidée des pastels de La Tour au musée A. Lécuyer à Saint-Quentin.

 

2006 : Conférence : Claude-Nicolas Lecat, 1700-1767 (Michelle Sapori).

Balade guidée à travers les rues de Blérancourt (Bernard Vinot).

 

2007-2010 : Participation au projet de rénovation de l’exposition permanente présentée dans la Maison de Saint-Just. L’Association a apporté son concours scientifique pour la rédaction des textes, le choix de l’iconographie et celui des citations affichées sur les murs.

 

2007 : Conférences de Bernard Cottret sur la révolution américaine et d’Anne Dopffer sur l’aménagement du musée franco-américain de Blérancourt.

 

2008 : Présentation d'un premier projet de musée et visite du remarquable site de Coucy-­le-Château.

 

2009 : Inauguration d’un buste en bronze de Saint-Just par David d'Angers à la mairie de Blérancourt et visite des hauts lieux touristiques de Noyon.

 

2010 : Inauguration de la nouvelle exposition permanente de la Maison de Saint-Just. L’Association a participé financièrement à la rénovation des salles d’exposition (30 000 €).

 

2011 : Conférence sur les représentants du peuple en mission (Michel Biard) et visite de l’exposition temporaire du château de Compiègne consacrée aux collections du roi de Pologne Stanislas Auguste.

 

2012 : Présentation d’une interview filmée de Bernard Vinot sur l’histoire de la Maison de Saint-­Just et de son sauvetage (réalisateur : Camille Vidal-Naquet).

Visite-conférence : « La Maison de Saint-Just, architecture et origine » (Denis Rolland, avec la Société Historique de Soissons)

Exposition temporaire «Svetlana Yukhlina : un regard russe sur Saint­Just» et inauguration en présence de l’artiste.

Participation au Tricentenaire Rousseau : lecture théâtralisée d’un extrait du rapport de Saint­-Just du 26 germinal an II (avec le Réseau des maisons d'écrivains de Picardie et la Compagnie du Lin) et conférence de Pierre-Yves Glasser intitulée « Rousseau aujourd’hui » (avec la Société d'Histoire Moderne et Contemporaine de Compiègne).

 

2013 : Exposition temporaire de manuscrits de Saint-Just aux Archives départementales de l’Aisne (Laon) et conférence de Bernard Vinot : « Regard sur Saint-Just à la lumière de ses manuscrits ».

          Commémoration festive et scientifique à Blérancourt de la Première République (avec la Société des Études Robespierristes).

          Élaboration d’un programme complémentaire de restauration de la Maison de Saint-Just à Blérancourt après le grave incendie du 2 juin 2012, et lancement d’une souscription internationale.

 

2014 :  Organisation à Blérancourt de la conférence de Philippe de Carbonnières : « L’abolition de l’esclavage du 4 février 1794 dans l’iconographie du temps ».

             Élaboration du contenu des pages « Saint-Just » du site Internet du Réseau des maisons d'écrivains et des patrimoines littéraires en Picardie (http://www.maisons-ecrivain-picardie.fr/) et du Guide de découverte des maisons d’écrivain de Picardie (téléchargeable à l’adresse http://www.cr2l-picardie.org/actualite-guide-de-decouverte-des-maisons-decrivain-et-des-patrimoines-litteraires-125.html ).

 

2015 : Visite guidée du Collège Saint-Just de Soissons où Saint-Just fit ses études.

Visite guidée des salles consacrées à la Révolution française du Musée Carnavalet à Paris.

Visites guidées de la Maison de Saint-Just lors des Journées du Patrimoine